Nombre de connexions E-Mail Statistiques du site
Bio

mercredi 6 mars 2024
Nombre de visites : 16

Cinéma - Dune partie 2

Dune 2, le retour

Ben, cette fois ci, pas déçu : c’est toujours aussi insipide...

Toujours pas de navigateur !!!

Thufir Hawat a disparu, pourtant son rôle est important (Dans le film de Lynch, on voit sa déchéance et dans la version Redux, on voit aussi sa rédemption)

Un bon point tout de même pour Feyd Rautha, bien perturbé et bien vicieux. Il est plus sombre et moins flamboyant que celui de Lynch.

Sinon, l’histoire avance doucement. L’histoire avance en montrant des images, pas en étant racontée par la narratrice comme dans celui de Lynch.

Des bizarreries : alors que dans le premier, on voit les Sardaukars et certains Harkonen utiliser des boucliers, c’est plus le cas à la fin alors qu’ils sont dans la cité...

L’empereur apparaît enfin, joué par Christopher Walken mais nettement sous employé : qu’il est fade, vieux, faible... Et c’est lui qui aurait créé le complot visant à se débarrasser du Duc Leto ?

Raban semble très puissant dans le premier mais montre vite ses faiblesses et sa peur, dommage, il aurait du être une menace crédible ...

Toujours pas de Alia, pourtant si importante, ou par des dialogues et une vision qui n’explique pas qui elle est, pas facile pour les béotiens de comprendre sa future puissance et son future grave déséquilibre mental... Et évidemment, elle ne tue pas le baron...

Les vers sont très beaux (merci la 3d !!!) mais on ne les voit pas en action, il manque des scènes ou on les voit détruire des ennemis...

J’ai encore plus de mal avec l’interprétation du rôle de Chani : la, elle est forte, indépendante, critique envers Paul. Elle le quitte même à la fin du film, ce qui ne correspond pas du tout à son caractère dans le livre et le film de Lynch ou elle est tout aussi forte mais vraiment amoureuse de Paul, et comprenant son nouveau rôle de concubine. Même la relation avec Paul est froide ... Rien a voir avec celle du film de Lynch...

La bataille finale manque d’épique, la musique n’aide pas ...

Le personnage de Paul manque de charisme, je parle du personnage, pas de l’acteur. Autant le Paul de Lynch montait en puissance , devenait un meneur d’hommes (son discourt devant les armées de Fremen était fort, entraînant), la , c’est plat ... Et c’est plus la mystique et la religiosité qui les fait venir à lui... Pas convainquant ...

Bref, déception partie 2




Répondre à cet article