Nombre de connexions E-Mail Statistiques du site
Bio

vendredi 13 août 2021
Nombre de visites : 1

Covid 19 - Le mythe de l’immunité collective

Bon, le titre spoil déjà tout l’article ..

Mais reprenons depuis le début...

Au début de la pandémie, on a découvert qu’une personne infectée une première fois avait peu de risque d’être contaminée une deuxième fois : elle était immunisée. D’où l’idée de l’immunité collective.
Est-ce le cas actuellement avec les nouveaux variants : aucune idée.
La Grande Bretagne avait eu l’idée de miser la dessus au début. Mais cette stratégie implique beaucoup de dégâts collatéraux : en effet, pas mal de personnes seraient mortes et le gouvernement n’a pas eu le courage d’accepter ça...

On a ensuite pensé à une immunité croisée : des gens ont été infectés par d’autres coronavirus et on eu l’air de développer une immunité vis a vis du SARS COV 2. Je ne sais pas si cette immunité était réelle et si elle l’était, si elle est encore d’actualité.

Et sont arrivés les vaccins !!! ALELOUIA !!!

D’après les laboratoires, ces vaccins protègent (dans une certaine mesure) contre les formes graves et donc la mort. Ils n’ont jamais affirmé que ces vaccins protégeaient contre la contamination. Mais les gouvernements ont cru à cette immunisation.

Pas de bol : les vaccins n’empêchent pas les contaminations : il y a quand même des morts de vaccinés. Donc si on peut mourir malgré le vaccin, c’est qu’on a fait une forme grave et donc qu’on était contaminé ...

D’autre études tendent à montrer qu’on est aussi contagieux que des non vaccinés.

Bref, viser une immunité collective, c’est à dire que le virus ne pourra plus circuler grâce au vaccin est idiot voir stupide. Vacciner tout le monde comme le veut le roi Micron est complètement con. Plus grave, on envisage maintenant des troisièmes injections. Pendant qu’on s’amuse à dilapider ces doses, on ne vaccine pas dans les pays pauvres (pas pour viser une immunité mondiale mais au moins pour éviter les morts dans ces pays, mais en pays riche égoïste, on s’en fout totalement... NOUS d’abord !!!)

Nos dirigeants sont complétement dans la logique TINA (there is no alternative) : ils ne cherchent pas à avoir plusieurs solutions à un même problème. Ils pensent en plus tout savoir et tout maitriser ... Et pourtant, il y a des solutions complémentaires :
- vaccination pour les volontaires et les personnes à risque uniquement (personne âgées (cette solution est pourtant con : un vaccin ne marche que sur une personne qui a un système immunitaire en bonne forme...), personnes immunodéprimées (idem...), hypertension, obésité, diabète ...)
- traitement préventif pour améliorer son système immunitaire (Vitamines C et D, zinc, etc ... il faut juste valider par de vraies études scientifiques ce qui marche ou pas. Attention, ces molécules ne sont pas des traitements, juste des améliorations du système immunitaire, il ne faut surtout pas croire qu’une cure de vitamine D évitera toute contamination !!!).
- découverte ou test de traitement, en préventif ou curatif. Mais la encore, pas idéologie, on ne va pas dans cette direction :

  • le lynchage de l’hydroxychloroquine et de l’ivermectine est con. Au moins, faisons des études à grande échelle
  • un professeur a affirmer hier à la télé que des molécules semblaient prometteuses pour le traitement curatif (youpi) mais qu’il ne fallait pas les mettre en avant parce que ça risquait de faire baisser la volonté de se faire vacciner !!!

On voit que dans le traitement des cette pandémie, on ne fait pas de la science ni de la médecine, mais de la politique et de l’idéologie...

Pendant ce temps, des pays renoncent à cette idée de l’immunité collective (l’Islande entre autre...)

Et on ne parle surtout pas de la Suède :
- La Suède n’a pas fait de confinement et n’a pas eu le nombre de mort promis par les projections de Neil Ferguson (en autre..)
- La Suède ne semble pas démarrer de nouvelle vague...
Savent ils une chose qu’on ignore ? Ont ils développé une immunité collective naturelle uniquement par contamination ?

Enfermés dans nos logiques stupides, on ne regarde pas plus loin que le bout de notre nez et surtout pas dans des directions qui pourraient invalider nos stratégies.

Enfin, parlons de la stratégie Zéro Covid prônées par certains "toubib" français comme Deray. Ça ne marche pas. L’Australie est obligée de faire des confinements à répétition au détriment de son économie et de sa population qui vie maintenant constamment enfermée (ça doit leur rappeler des souvenirs, les australiens étant des descendant de bagnards...) La Chine a de nouveau des cas qui apparaissent...

Il faut vivre avec le virus, c-a-d accepter le fait que des personnes vont continuer à en mourir, comme pour la grippe. Mais cela implique de renforcer les hôpitaux et ça, le gouvernement ne le veut pas... Mème si ça va devenir important au vu du vieillissement de la population (un tiers de morts en plus d’ici à 2030 hors épidémie, sachant que 60% des gens meurent à l’hôpital, ce qui veut dire un tiers de personne à l’hôpital en plus ...)

Et arrêter cette hystérie ...




Répondre à cet article