Nombre de connexions E-Mail Statistiques du site
Bio

jeudi 26 septembre 2019
Nombre de visites : 14

Effondrement - La sixieme extinction de masse

Nous sommes dans la sixième extinction de masse.

Il y aurait eu 5 extinctions de masse dans le passé. Les causes des ces extinctions sont multiples. Mais le problème de la dernière est qu’elle est directement liée à l’espèce humaine.

Contrairement à ce qu’on entend dans les médias, elle n’a pas commencé dans les dernières années, elle a commencé il y a 10000 ans. C’est l’extinction de l’Holocène.

Sur tous les continents vivait une mégafaune. C’est à dire des animaux de grande taille. Et on s’est aperçu que ces animaux ont disparus lors de l’arrivée des populations humaines. Ces animaux ont disparu à cause de la chasse des proies, mais aussi par la disparition de ces proies qui a fait disparaitre les prédateurs.

Cette extinction s’est ensuite accélérée avec l’invention de l’agriculture. L’agriculture a demandé du défrichement des forets et donc une perte d’habitat pour les animaux. On a aussi détruit nos concurrents (les loups, les lynx et les ours en France).

Enfin, depuis la seconde guerre mondiale, avec l’avènement de l’agriculture intensive, on a vraiment accéléré cette extinction :
- défrichement accéléré (on le voie bien en Amazonie actuellement)
- utilisation massive de produits chimiques qui tuent directement la vie : 80% des insectes volants ont disparus en France. Je me rappelle quand j’étais gamin, un trajet de 100 km en voiture maculait le pare brise d’insectes. Maintenant, je peux faire plus de 500km en voiture sans passe un seul coup d’essuie glace... La disparition des insectes fait disparaitre leur prédateurs , les oiseaux entre autres (-30% en 20 ans).

Il faut comprendre qu’on est sur un système fini, ou toutes les espèces animales et végétales sont liées.

Il faut aussi voir que les dégâts fait a l’environnement vont automatiquement créer des dégâts pour les humains. Trois exemples :

- La disparition des abeilles : on utilise des insecticides néonicotinoïdes pour détruire les insectes "nuisibles". Évidemment, c’était inoffensif pour les insectes bienfaisants... Mais ce n’est pas le cas : les abeilles sont des insectes, pas tres différentes des insectes "nuisibles" et on assiste à une disparition accelerée des abeilles (domestiques et sauvages) avec tous les problèmes que ça engendre. Plus de pollinisation "gratuite" et on voit maintenant qu’en Chine par exemple, ils emploient des ouvriers pour faire cette opération !!!

- La disparition des poissons : en Afrique de l’Ouest, des villages vivaient de la pèche côtière. Avec des petits bateaux, ils pêchaient ce qu’ils avaient besoin pour leur nourriture et un peu pour du commerce local. Mais les pays industrialisés sont arrivés en face d’eux avec des navires usine et ont tout raflé. Résultat, plus de nourriture, plus de revenus. Ces populations ont du migrer d’abord dans les bidonvilles des grandes villes. Puis, toujours sans avenir, elles sont en train de migrer la ou il y a de la nourriture, c-a-d chez nous...

- Le défrichement accéléré de l’Amazonie va faire disparaitre pas mal de planet et d’animaux. Bon, d’accord, la disparition de certaines lianes ne devraient pas trop nous affecter. Et pourtant, c’est à partir d’elles qu’on a découvert le curare qui est utilisé entre autre dans l’anesthésie à des fins chirurgicale ... Bref, on se prive déjà de pas mal de ressources pour la pharmacie entre autres ...

Cette extinction est en cours et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Ne nous leurrons pas, la terre survivra, la vie survivra, mais nous, avec toutes nos dépendances à cette vie, nous allons en prendre un sacré coup...




Répondre à cet article