Nombre de connexions E-Mail Statistiques du site
Bio

mercredi 12 juin 2019
Nombre de visites : 79

Arduino - Station Météo Connectée , 2eme étape (économie d’energie)

J’ai changé mon montage : j’ai enlevé les deux LED.
J’ai aussi changé ma manière de faire : maintenant, l’esp8266 récupère les informations météo, puis les envoie à mon serveur domotique (domoticz). Puis il coupe le Wifi et attend pendant 1 minute. Je remonte aussi à domoticz le voltage en entrée de l’esp pour pouvoir voir la décrue de la pile.

ADC_MODE(ADC_VCC) ;//pour avoir de bonnes mesures
ESP.getVcc()//pour récupérer le voltage, diviser par 1000 pour avoir le résultat en volt

Et en 16 heures (pour l’instant), je n’ai perdu que 0.1 volt !!!
Sans le modem wifi, on tombe à 15 mA (au lieu de 120 à 170 mA en fonctionnement normal, soit 10 fois moins)

On va voir sur la durée. Après un test, ça a tenu 4 jours...

Solution suivante, à tester, passer l’esp8266 en "light sleep" via les instructions suivantes :

wifi_set_sleep_type(LIGHT_SLEEP_T) ;//pour basculer en light sleep
wifi_set_sleep_type(NONE_SLEEP_T) ;//pour revenir en fonctionnement normal

Avec ce mode, on doit pouvoir avoir une consommation de 0.5mA !!!

Reste le "deep sleep". Pas tres facile à faire avec le ESP-01 : il faut relié le GPIO16 au RST. En effet, à la sortie du "deep sleep", le GPIO16 envoie une impulsion. Et quand on met le RST au GND, ça provoque le reboot. Le seul problème, c’est que ce GPIO n’est pas câblé sur l’ESP-01, il faut faire une soudure avec un fil tout petit, pas trop mon truc.

Par contre, j’ai testé ça sur un ESP12, et ça marche bien (j’ai pas relevé la consommation électrique...)
En "deep sleep", on compte en micro A !!!

Bref, je vais vois combien de temps tient la 18650 avec juste le modem qui se coupe, et je ferais un autre test en "light sleep" pour voir, mais la, il faut attendre les résultats parce que mieux c’est , plus c’est long !!! ;-)

PS1 : le premier test avec le light sleep n’est pas probant, on gagne environ 2-3 jours
Maintenant, test en supprimant la LED de power : je pensais juste couper la piste qui l’alimente mais pas moyen de la voir, alors j’ai fait sauter la LED avec un coup de cutter... Assez facile. Redémarrage angoissant, pas moyen de savoir si l’ESP01 est toujours en état avant de recevoir la première mesure (une fois toutes les 5mn maintenant...) mais ça marche.

PS2 : bon, la suppression de la led n’a pas apporté une augmentation flagrante de l’autonomie, prochaine et dernière étape, le deep sleep, qui va m’obliger à faire une soudure pas facile... Mais je teste, je teste ...




Répondre à cet article