Nombre de connexions E-Mail Statistiques du site
Bio

vendredi 30 mai 2003
Nombre de visites : 3372

Reflexions - Les retraites

On en parle a la télé, a la radios, dans les journaux : il y a un probleme des retraites !!!

Le gouvernement Raffarin, voulant "sauver" le systeme de repartition des retraites a concocté une reforme des retraites des fonctionnaires. Et pas de bol, ils sont pas contents et defilent dans les rues et ils font la greve !!!

Ce projet est il si mauvais que ca ?

OUI !!!

Le conseil d’orientation des retraites (le COR) a sorti un rapport sur l’evolution future des retraites et sur les solutions a apporter pour que le systeme de repartition francais continue a fonctionner. Le gouvernement Raffarin l’a utilisé pour pondre sa reforme mais en utilisant que les parties qui l’interressait...
En effet, le COR preconnisait d’agir sur 3 leviers pour sauver ce systeme :

  1. L’augmentation de la durée de cotisation
  2. L’augmentation des cotisations
  3. La diminution des pensions

Mais le gouvernement dit qu’il ne souhaite qu’agir sur la durée des cotisations.
Ceci est faux et est totalement injuste : C’est faux car certaines dispositions (le systeme de decote par ex.) agissent sur le niveau des pensions. La reforme Fillon/Raffarin s’inspire de la reforme Balladur de 1993. Ce systeme de decote entraine une baisse des pensions. En effet, peu de personnes cotisent assez pour eviter ce systeme...
N’agir que sur la durée de cotisation est injuste mais en plus idiot : plus un salarié occupera un emploi, moins il sera remplacé par un jeune qui entre dans le monde du travail. Si on veut resorber le chomage mais le veut-on vraiment, c’est pas vraiment la bonne solution.

Le gouvernement refuse d’augmenter les cotisations : il est sympa, non ? En fait, c’est pour garder du mou : il est deja prevu d’augmenter les cotisations maladie au second semestre 2003...

Et donc, les fonctionnaires, arqueboutés sur leur "privileges" font greve et manifestent ...
Et le gouvernement repond : on ne changera pas la reforme, et de plus, "vous gueulez contre cette reforme mais vous ne proposez pas de solutions alternatives !!!"
Bien sur, c’est totalement faux mais les solutions proposées par les manifestants vont a l’encontre de l’ideologie dominante du gouvernement. C’est un gouvernement profondement neo-liberal :

  • Raffarin vient de Democratie Liberale, le mouvement (groupuscule ?) de Madelin
  • Il s’est invité au congres du MEDEF

Pour ce gouvernement, ce que dit le MEDEF est a suivre aveuglement !!!

Alors, quelles solutions alternatives ? Plusieurs solutions ont été proposées, que ce soit par le COR ou par des economistes :

  • Augmentation des cotisations patronales : depuis pas mal d’années, on augmente plus ou moins regulierement les cotisations salariales et on baisse les cotisations patronales. Pourquoi ? Pour créer de l’emploi, dixit le MEDEF. Outre que ca ne crée pas d’emploi, ca diminue d’autant les cotisations...
  • Perception de taxes sur la speculation financiere. La, le MEDEF est totalement contre. Alors que les profits des entreprises augmentent regulierement, la part salariale diminue alors que les dividendes augmentent, et ces dividendes ne sont pas taxés...
  • Utilisation de l’augmentation de la productivité. Un exemple, au sortir de la deuxieme guerre mondiale, un paysan francais nourrissait 5 personnes, maintenant, avec l’augmentation de la productivité, il en nourrit 50. Un economiste a calculé que pour assurer le financement des retraites, il faut une augmentation de 1,7% par an de la productivité. Sachant qu’elle augmente de 2,1% par an depuis 50 ans, on a de la marge. Mais, taper sur les gains de productivité, c’est diminuer les revenus du capital (dividendes, remuneration des dirigants), et ca, le MEDEF ne veut pas en entendre parler...

Alors, ce gouvernement nous pond cette reforme. Non seulement elle ne resout rien (le gouvernement dit que l’augmentation de la durée de cotisation ne financera le regime de retraite qu’a hauteur de 25%), mais elle repose sur un pari : il faut 3% de croissance pour les 20 prochaines années. Quand on sait qu’on y arrive pas depuis 20 ans, ca laisse reveur sur les capacités intellectuelles de ceux qui ont ecrit cette reforme...

Mais nous sommes sous un gouvernement ultra liberal : il prend au pauvres pour donner aux riches (baisse de l’impot sur le revenus, reforme (disparition) de l’ISF, augmentation de la TVA (en 1995), etc...
Et ca permet de casser tous les acquis sociaux fait sous la gauche depuis 20 ans :

  • Retraite a 60 ans : dur de prendre sa retraite a 60 ans apres 40 ans de cotisation en entrant sur le marché du travail apres de longues etudes
  • 35 h
  • Couverture Maladie Universelle
  • Lois sur la justice et la police (droits des mis-en-examen diminués, presonption d’innocence bafouée ...)
  • Education nationnale
  • etc ...

Alors, il va falloir se battre, encore et encore !!!

Tous ensemble, tous ensemble, OUAIS, OUAIS !!!!




Répondre à cet article