Nombre de connexions E-Mail Statistiques du site
Bio

mardi 13 septembre 2016
Nombre de visites : 68

Crash - Nouvelle operation

2 septembre : nouvelle operation

Elle était prévue. Il fallait attendre quelques jours pour que ma cheville gauche dégonfle pour pouvoir l’opérer. L’anesthésie se passe bien. L’endormissement se fait sans angoisse. J’apprends que les perfusions passent par de toutes petites aiguilles souples. L’anesthésiste me confirme que c’est bien la cheville gauche qui doit être opérer. oui, c’est bien ça. Je m’endors vers 12h30.

Réveil sans problème vers 19h30 en salle de réveil : pas d’angoisses, pas de nausées, je retourne dans ma chambre.

Voila, la partie opération est terminée. On va me faire une nouvelle attelle pour essayer de bloquer ma cheville à 90°. Mais l’angle sera un peu ouvert...

L’assistante sociale me cherche une place en maison de convalescence. Ca sera soit Paris (pour être près de ma mère) ou Nantes (pour être près de chez moi).

Ça sera Nantes...

Vers le 8 septembre, j’ai de violentes douleurs au ventre dans la nuit. Seul remède, de la morphine. Tant pis, j’ai trop mal et ce qui devait arriver arriva, blocage net du transit. Comme un train qui se bloque dans un tunnel. Et la douleur au ventre ne diminue pas...

Les jours suivants se passent bien. J’arrive à bouger dans le lit pour aider les aides soignantes. Mais toujours pas de transit.

La date de mon transfert à Nantes est annoncé, ça sera le 12/09.

Le week-end , je retente d’aller évacuer mes selles.On va tout tenter, il faut que ça marche avant de remonter a Nantes :
- Suppo : marche pas
- un lavement : marche pas
- un autre lavement : toujours pas
Je passe une heure à pousser sur le trône...
Je suis en sueur, je sens que je suis pas loin mais pas moyen.
Et sur un ultime effort, ca passe !!! Ouf !!! Même si ça tombe a coté (j’en suis désolé pour celles qui vont devoir nettoyer), ça libère !!!

Et je peux me prendre une douche assis !!!
Je passe mes derniers jours a Toulouse tranquillisé mais un peu triste de les quitter.




Répondre à cet article