Nombre de connexions E-Mail Statistiques du site
Bio

lundi 5 novembre 2018
Nombre de visites : 80

Drone - Quelques accessoires à acheter pour le Mavic

Y a des trucs que je peux imprimer, d’autres que je peux pas, soit que la matière n’existe pas en impression (lentilles optiques), soit que les pièces sont trop grandes, soit qu’elle doivent être techniques (hélices).

- Des cages d’hélices : on en trouve sur thingiverse mais aucune de mes imprimantes ne me permet de les imprimer facilement... L’intérêt de ces protections ? comme le Mavic n’a pas de capteurs optiques sur les cotés ni vers l’arrière, je me suis dis qu’il valait mieux que ça soit une protection qui tape un obstacle plutôt qu’une hélice. Elles sont solides, et même en cas de casse, j’en ai de rechange. Le Mavic est assez robuste pour voler avec une hélice cassée (le moteur ne doit pas aimer ...) mais bon...

- Des hélices low noise : le Mavic n’est pas bruyant du tout mais j’ai lu quelques articles disant tout le bien des ces helices low noise. A l’usage, c’est pas flagrant...

- Une piste d’atterrissage : c’est pas nécessaire si on décolle d’un emplacement en bitume ou béton, mais vu la faible garde au sol du Mavic, dans les herbes, c’est pas top. En plus, ca permet au Mavic de se repérer plus facile pour l’atterrissage automatique.

- Les filtres optiques : pour l’instant, j’ai testé avec un filtre polarisant. Ça fait un ciel blanc... Mais j’ai pas fait de vidéo sans ce jour la... A retesté ... Par contre, il va me falloir des filtres ND (c’est des filtres qui assombrissent : ça permet de passer en réglage manuel (comme en photo, les pros sont en manuel ... ;-) ) et de baisser la vitesse d’obturation. Il semble qu’il faille mettre le shutter à nb_images_par_secondes * 2 pour avoir des vidéos fluides. Sans filtre, le shutter est beaucoup plus élevé et on a pas de flou de bougé qui permet d’avoir cette sensation de fluidité...)

- Un tracker GPS : quel est l’intérêt sachant que le Mavic connait sa position GPS et l’envoie à la télécommande ? Quel est l’interet avec le RTH (Return To Home : pilotage automatique qui fait revenir le Mavic au point de départ). Plus on vole loin (oui, je sais, on doit toujours avoir le drone en visuel direct ...), plus on a la trouille que le drone foute le camp et que le RTH automatique en cas de perte de signal ne marche pas. Truc tout con : perte de signal télécommande + perte de signal GPS et hop, plus de drone. au moins , avec un tracker, on peut avoir la position en temps réel via des SMS (reste plus qu’a modifier mon appli android pour gerer ces SMS ...




Répondre à cet article