Nombre de connexions E-Mail Statistiques du site
Bio

mercredi 14 mars 2018
Nombre de visites : 229

Impression 3D - Ma Dagoma Neva

J’ai décidé de me lancer dans l’impression 3D !!!

Quel est l’intérêt d’avoir une imprimante 3D ?

J’ai envie de créer des objets. Pas seulement en 3d généré par ordinateur. Ça, je le fais déjà, je fais de la 3D depuis tres longtemps : j’ai commencé avec le logiciel POVRAy sur Amiga , puis Imagine , toujours sur Amiga. Depuis, je fais surtout des objets 3D pour le simulateur FlightGear avec le logiciel AC3D.

La , on passe sur une autre dimension : la création d’objets en vrai. Ca peut etre juste décoratif, des statuettes, des porte clés, etc... Mais aussi utilitaire : des coques pour smartphone, des supports de bobine pour l’imprimante (la, le serpent se mord un peu la queue : une imprimante qui imprime des éléments d’imprimante ;-) En fait, c’est pas si con que ça, d’ailleurs, il existe des imprimante créées en partie par impression 3d, voir même , des imprimantes qui fournissent des fichiers pour pouvoir recréer des pièces au cas ou ...)

J’ai donc acheté une Dagoma Neva. Pourquoi cette imprimante ?
- elle est française
- elle est déjà montée (c’est plus cher mais au moins, pas de surprise...)
- elle a une auto calibration (la partie la plus difficile , donc toujours ça de gagné)

L’installation est très facile, il y a juste a placer les 6 supports magnétiques (les tiges oranges sur la photo) de la tête d’impression et elle est prête.

La première pièce que j’ai fait est une petite toupie. Le logiciel "Slicer" Cura est fourni (ou plutôt téléchargeable) avec l’imprimante. Ce logiciel permet de passer d’un objet 3D à un fichier compréhensible par l’imprimante en G code. Ce fichier contient les ordres de déplacement de la tète d’impression, la température à appliquer, etc...

La deuxième pièce est un support pour bobine. Ça fait parti des moins de cette imprimante. Le plus rageant, c’est que c’est le constructeur qui fourni le fichier pour imprimer ce support, ils auraient pu le fournir ... Mais bon ...


Évidemment, des fois, ça marche pas : j’ai été confronté à deux problèmes :
- la pièce n’adhère pas au support : on a un résultat comme celui la :

La pièce bouge en même temps que la tête et le fil s’écoule au même endroit. Il y a des signes annonciateurs : on entends des parties de la pièces qui se détachent, un bruit d’arrachement. A ce moment, soit on sert les fesses, des fois ça marche, soit on arrête l’impression pour limiter les dégâts... A voir en fonction de l’etat d’avancement de la pièce...
- la buse se bouche. Sur la Neva, il n’y a pas d’écran de contrôle. Dagoma a donc implémenter un comportement de l’extrudeur (la partie qui pousse le fil) qui se met à claquer quand la buse semble bouchée. La encore, soit on arrête l’impression et on débouche la buse, via la procédure publiée sur leur site, soit on serre les fesses et on pousse le fil en forçant avec la main, des fois , ça marche ...

C’est le plus gros reproche que je fais à cette imprimante : le manque d’information, via un écran de contrôle ou une connexion avec un logiciel comme Octoprint

Mais quand ça marche (et ça marche quand même souvent), on arrive à faire ce genre de chose :




Répondre à cet article